Féminisme de pacotille -> Une papier scientifique rétracté à cause de pronoms masculins

A une époque, les papiers scientifiques étaient une chose sérieuse. Aujourd’hui, c’est un godemichet intellectuel des féministes.

A une époque, les papiers scientifiques étaient une chose sérieuse. Aujourd'hui, c'est un godemichet intellectuel des féministes.

La revue Annals of Surgery a rétracté un papier intitulé Modern Surgeon: Still a Master of his Trade or Just an Operator of Medical Equipment ? Sur Twitter (réseau des cons(nes) patentées), des femmes se sont insurgés en estimant que le papier utilise uniquement des pronoms masculins suggérant que la chirurgie est uniquement un métier pour les hommes. Comme résultat, le papier a été rétracté en  vu d’être corrigé. Notons que l’auteur, qui est polonais, a considéré que le pronom “His” est un pronom unisexe en polonais, mais la traduction anglais a posé des problèmes.

Mais quand on revient à rétracter un papier scientifique, résultat de plusieurs mois de travail, à cause de pronoms à la con, on peut dire que le féminisme 2.0 vient d’atteindre l’échelle de Médiocrité multipliée par l’infini.

Si le papier avait uniquement des pronoms féminins, est-ce qu’il aurait été rétracté ?

Si le papier avait des résultats moisis, mais qu’il était inclusif du genre, est-ce qu’il serait rétracté ?

La réponse est NON dans les deux cas.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *