XIIIe congrès d’AL : Batteries rechargées

S’arrêter un moment, réfléchir ensemble, se mettre au diapason. C’était le but du congrès d’AL qui a réuni une centaine de délégué.es à Nantes, du 3 au 5 juin, pour faire le point sur la situation à la veille de la loi Travail XXL annoncée par Emmanuel Macron.

Le XIIIe congrès d’AL aura été, pour l’essentiel, un congrès de cohésion. Il n’a pas révélé de divergences profondes au sein de la fédération, et les confrontations ont été assez constructives et respectueuses des différentes sensibilités. « On progresse ensemble » pourrait être la formule concluant ces trois jours passés à la Manufacture des tabacs, à Nantes.

Pour une fois, l’ordre du jour n’était pas saturé de textes à discuter en séance plénière, ce qui a permis d’intercaler des ateliers de discussion libre sur différents thèmes : entreprises/syndicalisme ; antipatriarcat ; web ; mensuel Alternative libertaire ; volonté de « changer d’échelle » en…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *