Un journaliste hondurien réfugié au Mexique assassiné en pleine rue

Ce dimanche 9 juillet 2017, dans le quartier de San Diego à Acayucan (Etat du Veracruz), le journaliste hondurien Edwin Rivera Paz a été suivi par des hommes armés avant d’être froidement abattu, en pleine rue et en plein jour.

En janvier dernier, Edwin Rivera Paz avait fui le Honduras par peur de représailles, après l’assassinat de son collègue Igor Padilla. Le journaliste avait fait une demande auprès des autorités mexicaines pour obtenir le statut de réfugié. Selon les informations recueillies par RSF, Edwin Rivera Paz avait obtenu l’accord de principe de la Commission mexicaine d’aide aux réfugiés (COMAR), qui lui avait, ainsi qu’à un de ses proches, octroyé des mesures de protection. Dans l’attente d’obtenir officiellement ce statut, Edwin était resté à Acayucan, où il réalisait des reportages photos et vidéo sur la vie des réfugiés sur place.

Reporters sans frontières appelle les autorités mexicaines et honduriennes à collaborer…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *