« Un dirigeant gênant doit être éliminé »

Thomas Sankara fut président du Burkina Faso de 1983 à 1987. Arrivé au pouvoir par un coup d’état soutenu par la majorité de la population, il conduira pendant 4 ans une politique volontariste et révolutionnaire, visant à sortir son pays du sous-développement, promouvoir de nouvelles formes de démocratie directe, et apporter le bien-être aux populations du pays.

Alliant les actes à la parole, il a laissé une trace indélébile dans l’histoire du Burkina Faso et de l’Afrique.

Il fut assassiné le 15 octobre 1987 par un commando burkinabé soutenu par une large coalition internationale, et le pouvoir fut pris par Blaise Compaoré. En 2014, les burkinabés ont chassé Compaoré du pouvoir qu’il avait conservé jusqu’alors.


Tu es l’auteur de plusieurs ouvrages biographiques sur Thomas Sankara. D’où te viens cet intérêt pour cet homme ?

 J’ai vécu deux ans en Côte d’ivoire de 1980 à 1982, sous l’ère Houphouët Boigny. J’ai décidé…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *