Théorie critique de la crise

 


Ce troisième volume consacré à l’actualisation de la Théorie critique porte, essentiellement, sur la thématique du corps au sens large. Ce numéro aborde les sujets de la marchandisation du désir, de l’amour et de la sexualité, des pulsions de vie et de mort, ainsi qu’une critique radicale du sport comme analyseur déterminant de la réification contemporaine. Ces thématiques sont développées dans une démarche transdisciplinaire (psychanalyse, philosophie, anthropologie, sociologie, science politique), par des auteurs français et étrangers parmi lesquels Angela Davis, Christophe Dejours, Axel Honneth, Eva Illouz, Anselm Jappe, Herbert Marcuse, Gérard Rabinovitch, Roswitha Scholz, etc.

Ne regroupant pas moins d’une trentaine de textes, ce nouveau numéro (n° 14/15) se compose de trois parties :

La première, « Éros réifié : patriarcat et marchandisation du désir », regroupe et met en perspective les analyses théoriques héritées de la…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *