Suite à l’ouragan Harvey, une usine pétrochimique menace d’exploser au Texas

Le bilan de l’ouragan Harvey et des inondations qu’il a provoqué au Texas pourrait s’alourdir : une usine du groupe chimique français Arkema à Crosby, à 45 kilomètres de Houston, serait sur le point d’exploser. En raison des pannes successives des équipements de réfrigération des produits chimiques hautement inflammables, il n’est désormais plus possible, selon les dirigeants du groupe, d’empêcher la catastrophe. Une explosion de l’usine et un « incendie intense » devraient survenir dans les prochains jours.

Une zone de 2,4 kilomètres autour du site a été évacuée. Une dépêche de l’Associated Press relève que dans une étude d’évaluation des risques datant de 2014, Arkema avait estimé que, dans le pire des scénarios, une explosion de l’usine peut concerner plus d’un million de personnes dans un rayon de 37 kilomètres. Selon l’entreprise, ce scénario demeure cependant « très peu probable ». Deux explosions ont été entendues…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *