RSF demande aux autorités bahreinies d’abandonner les poursuites contre Nazeeha Saeed

L’ancienne correspondante bahreïnie pour France 24 et Radio Monte-Carlo Doualiya, Nazeeha Saeed, a été condamnée le 24 mai dernier à une amende de 1000 dinars (2 320 euros) pour avoir travaillé sans autorisation. Elle est poursuivie depuis l’été 2016 par le ministère de l’Information qui avait préalablement refusé, pour la première fois en douze ans, de lui renouveler son accréditation. La journaliste, s’est également vu imposer une interdiction de voyager sans aucune explication. Son avocat,Hameed al Mullah, réaffirme l’innocence de sa cliente et conteste le bien-fondé des poursuites.

Les autorités doivent abandonner immédiatement les charges qui pèsent contre Nazeeha Saeed, déclare Alexandra El Khazen, responsable du bureau Moyen-Orient de l’organisation. Le royaume du Bahreïn doit lui permettre d’exercer à nouveau librement son métier de journaliste et cesser plus généralement ses attaques répétées contre la presse”.

RSF rappelle…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *