Royaume-Uni: le projet de criminaliser la consultation de contenu extrémiste menace les journalistes

La secrétaire d’État britannique à l’Intérieur, Amber Rudd, lors de son discours liminaire au congrès du Parti conservateur à Manchester le 2 octobre dernier a affirmé que « cette loi comblera une lacune importante de la législation », avant de répondre à une question posée par un membre du public, par ces termes : « Je n’ai pas besoin de comprendre comment le cryptage fonctionne pour comprendre comment il aide les criminels. »

RSF a déjà fait part de ses critiques concernant les demandes d’Amber Rudd en faveur d’une restriction de l’utilisation d’outils de cryptage de bout en bout, tels que l’application WhatsApp et qui ont été reprises par le Premier ministre Theresa May. En juillet, la secrétaire d’État à l’Intérieur a suscité une vive réaction en affirmant dans une colonne du quotidien The Telegraph que les « vraies personnes » ne se souciaient pas de la sécurité dans leurs communications en ligne.

“Cette dernière annonce…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *