Récit de la répression contre la liberté de l’information en Iran depuis le 1er janvier 2017

30.06.2017 -Deux mois après sa libération, Issa Saharkhiz est condamné à six mois de prison

Reporters sans frontières (RSF) dénonce la condamnation le 19 juin 2017 à six mois de prison ferme d’Issa Saharkhiz, deux mois après sa libération de prison. Selon son avocat, Me Mahmoud Alizadeh-Tabatabaie, « il a été condamné à six mois de prison ferme pour insulte envers le chef du système judiciaire».

Le directeur de plusieurs journaux réformateurs suspendus depuis, est l’une des victimes de la vague d’arrestations du 2 novembre 2015. Le 9 août 2016, il avait été condamné à trois ans de prison ferme par la 28e chambre du tribunal de la révolution de Téhéran, pour «propagande contre le régime» et «insulte envers Ali Khamenei, le guide suprême de la République islamique. Le même jour, son avocat avait précisé que d’autres charges pesant sur lui comme «insulte envers le chef du système judiciaire», vont être jugées devant une cour…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *