Quel avenir pour la ZAD ?

Le nouveau gouvernement à hérité de l’épineux dossier de la construction du nouvel aéroport du Grand Ouest. Dès le début du mois de juin, trois médiateurs ont été désignés pour trouver « une solution ». Ils rendront leur rapport au plus tard le 1er décembre. La lutte et les expériences qu’elle engendre n’attendent pas pour continuer leur chemin.

Comme chaque année, début juillet, se tenait le grand rassemblement des opposants et opposantes au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Plus de 20 000 personnes sont venues assister aux débats et aux concerts dans une ambiance un peu particulière cette année. En effet, la médiation initiée par le gouvernement de Macron laisse penser que l’abandon du projet est plus que jamais à l’ordre du jour.

Même s’il convient de rester plus que méfiant, il est clair que la configuration de la médiation est particulière avec deux des trois médiateurs plutôt opposés au projet, des élus En marche qui…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *