Quand « l’indic’ » Claude Hermant faisait tomber un trafic d’armes

Hasard du calendrier : c’est devant le tribunal où comparaît Claude Hermant, qu’était rendu ce mardi 12 septembre le verdict d’une affaire de trafic d’armes dans laquelle le golgothe du Nord a été indic’ pour le compte des gendarmes. C’est lui même, en répondant aux questions du juge Marc Trévidic, qui a révélé son rôle dans l’affaire.

Au centre de ce trafic d’armes où se croisent collectionneurs et voyous, on retrouve Karl A.. L’homme, proche de l’extrême droite radicale, est soupçonné d’être le grand ordonnateur du réseau. Il est le seul à se présenter devant le tribunal pour le délibéré. Au passage, celui qui arbore un sweat gris, sert la main à plusieurs prévenus du procès Hermant (lire notre enquête), qui se tient dans la même salle. StreetPress a pu consulter plusieurs pièces du dossier et raconte l’histoire.

Le tuyau d’Hermant

Au départ de l’histoire, il y a un « renseignement » livré aux gendarmes dont on…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *