Poulets au Fipronil: les mensonges de la France et des industriels de la bouffe par Claude-Marie Vadrot

Dans un premier temps, lors de la découverte du scandale des œufs et des poulets au fipronil, découvert par hasard aux Pays-Bas, les autorités sanitaires et agricoles françaises ont expliqué que cela ne concernait pas la France. Dans un deuxième temps elles ont avoué que, finalement une ou deux entreprises de l’hexagone étaient concernées. Dans un troisième temps elles ont reconnu qu’enfin de compte des centaines de milliers d’œufs étaient dans le commerce et dans des plats et pâtisseries industrielles. Avant de mobiliser le ban et l’arrière ban des spécialistes pour raconter que le produit n’était nocif qu’à haute dose et que nous pouvions consommer un certain nombre de ces œufs et préparations sans avoir de problème de santé. Sans que soit précisé d’où parlaient ces spécialistes ni quels étaient leurs liens éventuels avec l’agro-business…

Un scénario classique dans ce genre d’affaires où les « chimistes » de la bouffe…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *