Portrait d’une révolutionnaire syrienne

Dans son dernier livre, De l’ardeur, Justine Augier retrace le parcours militant de l’avocate révolutionnaire syrienne, Razan Zaitouneh. Elle nous éclaire ainsi d’une lumière singulière le processus révolutionnaire syrien et sur les enjeux de la terrible année 2013, pivot de la tragédie.

Depuis décembre 2013, plus personne n’a de nouvelles de Razan Zaitouneh. Cette jeune avocate syrienne a disparu à Douma, dans la banlieue de la Ghouta, en compagnie de trois de ses camarades, parmi lesquelles Samira Khalil, épouse de l’opposant, intellectuel marxiste et ancien prisonnier Yassin al-Haj Saleh, qui témoigne dans De l’ardeur. Dans ce livre, publié en France par Actes Sud en septembre 2017, Justine Augier, auteure et humanitaire, retrace le parcours politique – mais dresse aussi le portrait humain – de l’avocate syrienne et « militante des droits de l’homme », selon l’expression consacrée que l’on retrouve sur la quatrième de couverture de…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *