Pocheco : derrière le modèle écologique et social, d’anciens salariés dépeignent une toute autre réalité

En février, Basta ! publiait un reportage sur l’entreprise Pocheco, basée près de Lille. Cette fabrique d’enveloppes, qui emploie 122 personnes, ambitionne d’incarner un modèle écologique et social : procédures de fabrication sans toxiques et avec moins d’emballages, bâtiments écologiques, hiérarchie allégée… Elle est dirigée par Emmanuel Druon, qui prône « l’écolonomie » – « entreprendre sans détruire ».

Alertée par un mail dénonçant, « preuves à l’appui », l’emploi par Pocheco de travailleurs en prison, payés autour de 1,50 euros de l’heure, le journal local lillois La Brique, dont Basta ! recense régulièrement les productions dans le Portail des médias libres, a enquêté sur les pratiques sociales de la direction et recueilli les témoignages de plusieurs anciens salariés. Dans un article publié mercredi 5 juillet, le journal dépeint un management par l’intimidation bien loin de l’harmonie affichée par les…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *