Pinkwashing à Tel Aviv

Pinkwashing à Tel Aviv

Entretien avec Jean Stern

Cofondateur de GaiPied en 1979, puis journaliste à Libération et à La Tribune, Jean Stern a publié Les Patrons de la presse nationale. Tous mauvais (La Fabrique, 2012). En mars 2017 paraissait Mirage gay à Tel Aviv aux éditions Libertalia. En plus de cet entretien, vous pouvez lire une recension de l’ouvrage dans notre édition estivale.

lundimatin : Comment définir le pinkwashing et pour quelles raisons Israël en a fait usage ?
Jean Stern : Le pinkwashing c’est assez simple en fait, on peut le traduire à la française par “ça lave plus rose” ; ça consiste à repeindre en rose une réalité qui ne l’est pas. Le mot pinkwashing vient d’une stratégie mise en place par des marques qui s’appelle le greenwashing et qui consiste à repeindre en vert des politiques de marques qui ne sont pas forcément…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *