Pénélope Bagieu : Mainstream mais féministe

En dix ans, Pénélope Bagieu s’est rendue incontournable d’abord comme blogueuse puis comme bédéaste à part entière. Vue de loin, c’est de la BD « girly ». Et vue de près aussi, justement.

Pénélope Bagieu n’est plus à présenter. Déjà, avant la BD, son travail d’illustratrice pour la presse et la publicité ou ses films d’animation avaient séduit le public, la critique et les commanditaires. Et depuis Ma vie est tout à fait fascinante, le blog dessiné autobiographique et humoristique qui l’a fait connaître, elle met en scène des personnages féminins qui relèvent des stéréotypes de la chick-litt (ouvrages écrits par les femmes pour le marché féminin).


Veine girly

Elle crée le personnage de Joséphine, porté au cinéma par Agnès Obadia. Chez Bagieu, les filles revendiquent donc certaines assignations de genre, et certains folklores féminins : être coquettes, amoureuses, chipies voire un peu badass – moins toutefois que chez Margaux…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *