On a rompu le jeûne avec des féministes

Bibliothèque François Mitterrand, Paris 13e – « On n’avait pas tout compris, on l’a joué un peu solo », rigole gênée Meryem, 24 ans. La jeune femme au long cheveux noirs montre piteusement ses deux petits wraps de supermarché et ses deux canettes de soda. « Avec ma copine, on avait compris que c’était en mode pique-nique. On aurait aussi cuisiner un petit truc sinon… » Devant elle, c’est une montagne de plats familiaux et d’énormes assiettes de pâtisseries qui s’entassent par terre, sur une nappe en papier blanc. Ce soir, posée sur l’esplanade de la bibliothèque nationale, l’étudiante en master 1 d’ingénierie est venue partager un ftour avec près de 200 personnes. Une initiative de l’asso Lallab – dont le but est de faire entendre les voix des femmes musulmanes – co-fondée par Sarah Zoak, qui porte un énorme sourire aux lèvres :

« Un ftour, c’est un repas de Ramadan. C’est quand, au coucher du soleil, vers 22h, on peut…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *