Non, l’Italie et l’Espagne ne sont pas des modèles pour sortir du chômage de masse

Le journalisme français s’est lancé dans une nouvelle pratique : s’ériger en censeur du vrai et du faux pour décrypter les déclarations politiques. Parfois très pertinents, ces « décodages » n’en restent pas moins souvent marqués du sceau de l’idéologie dominante.

J’en ai ainsi fait les frais avec France Info, qui a démêlé « le vrai du faux » de mon assertion sur le bilan négatif sur le chômage des lois travail en Espagne et en Italie. Car il faut imperturbablement comprendre que les lois de détricotage du droit du travail permettent de favoriser l’emploi. Merci Macron.

Quel « miracle » espagnol ?

Les journalistes économiques s’extasient devant le miracle espagnol. Les « mesures urgentes pour la réforme du marché du travail » menées par Mariano Rajoy, du Parti populaire, auraient permis un redécollage de l’économie espagnole et une baisse drastique du niveau de chômage. Un nouveau contrat CDI a été créé avec une période d’essai d’un an, de…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *