Neurosciences : l’intelligence peut-elle être artificielle ?

Extrait du numéro d’été 2016 de Regards

* * *

Si l’on cherche un livre sur le cerveau, on trouvera, à côté d’ouvrages qui décortiquent nos perceptions sensorielles ou les prodigieuses qualités plastiques de l’encéphale, une ribambelle de guides aux titres accrocheurs : Développez votre mémoire grâce aux neurosciences, Les neurosciences au secours de la motivation, Éduquer au quotidien grâce aux neurosciences »… Le neuromathématicien Alessandro Sarti [1] s’en amuse : « Il est facile de faire de grandes annonces, mais il reste difficile d’affirmer des choses exactes sur le cerveau, et encore plus de parler d’applications concrètes ».

Plus sérieusement, une controverse majeure concerne l’approche théorique du cerveau. Au cœur de la discussion, la « théorie computationnelle du cerveau ». Née il y a une cinquantaine d’années, cette vision établit une analogie entre le cerveau et l’ordinateur : notre encéphale serait un dispositif…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *