Miroir Social – Pour un véritable contrat formation en entreprise en 2018

En matière de formation et d’éducation, notre pays hésite entre accumulation, sélection et universalisation.

La société industrielle était jadis celle de l’accumulation :

  • accumulation de capitaux et de moyens de production : pour créer une entreprise, un magasin ou une activité, il fallait capitaliser des sommes importantes et disposer de terrains (pour l’usine, la ferme ou le supermarché), de machines et de travailleurs nombreux ;
  • accumulation de savoirs et de pouvoirs : l’entreprise industrielle, comme la nation industrielle, était caractérisée par son histoire, ses sédimentations sociales, professionnelles et éducatives.

Le travail ne consiste plus seulement à entretenir des stocks mais à d’abord à maîtriser les flux.

La mondialisation et la globalisation des échanges (60 millions de touristes en 1980, plus d’un milliard aujourd’hui), des télécommunications (les échanges deviennent quasi-gratuits), l’hyperproduction d’informations et de connaissances…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *