Miroir Social – Pour l’unité syndicale

À la publication des ordonnances, Véronique Descacq (secrétaire générale adjointe de la CFDT) et Marylise Léon (secrétaire nationale) voyaient « une occasion manquée pour la modernisation des relations du travail » et le secrétaire général  de la CFDT s’affirmait « déçu ».

C’est surtout une magnifique occasion pour le patronat français de « mettre au pas » les organisations syndicales et les représentants du personnel pour maximiser un peu plus ses profits.

Dès la publication des ordonnances, les postures des deux principales organisations syndicales du privé ont été sans surprise. Pour la CGT, « le gouvernement vient de confirmer les craintes que nous pouvions avoir », « cette loi sur le droit du travail, comme les précédentes, n’améliorera pas le chômage, va augmenter encore la précarité et développer la pauvreté comme c’est déjà le cas en Allemagne ou en Angleterre ». La CGT affirme faire « tout pour unir les salariés, les…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *