M.I.E. à Lille : invisibiliser pour ignorer

mieLes mineurs isolés étrangers de Lille continuent de survivre et de lutter pour un hébergement et une scolarisation. Des dizaines d’entre eux restent totalement ignorés par le département, dans le mépris le plus total. Début juin, une tentative de réinstallation au parc des Olieux tourne court. La pression policière et des méthodes indignes ont stoppé net leur début d’organisation. Déterminés et épaulés par le collectif des Olieux, les jeunes luttent pour leurs droits et arrachent néanmoins des petites victoires.

 

Ils sont des dizaines de jeunes isolés à Lille, pour la plupart reconnus mineur, pour d’autres en procédure de recours. Ceux qui sont « officiellement mineurs » doivent légalement être pris en charge par le département censé les héberger et les scolariser. Sauf que dans la réalité, ces ados dorment à la rue et n’ont pas vu l’ombre d’un.e prof ou d’un.e éduc. Minots, seuls et ayant traversé des milliers de bornes pour fuir la…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *