Luttons contre la précarité du droit de séjour

16 juin 2017 – En dépit de l’universalité proclamée des Droits de l’Homme les étrangers ne sont pas placés sur un même pied d’égalité que les nationaux. Leur situation tend même à se dégrader. Par Danièle Lochak, professeure de droit émérite de l’université Paris Ouest-Nanterre La Défense.

Ce texte est extrait de l’ouvrage Que faire contre les inégalités ? 30 experts s’engagent, sous la direction de Louis Maurin et Nina Schmidt, édition de l’Observatoire des inégalités, juin 2016, 120 p., 7,50 €.
Commander l’ouvrage

La priorité accordée depuis une quarantaine d’années à la « maîtrise des flux migratoires » a conduit à multiplier, au nom de la lutte contre l’immigration « clandestine », les dispositifs répressifs, attentatoires aux libertés : contrôles d’identité ciblés, fichage, visites au domicile pour débusquer la présence illégale de membres de la famille, enquêtes de police pour vérifier la communauté de…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *