Loi travail, régressions sociales : comment « briser le consensus mou autour du nouveau pouvoir » ?

Dans le pays de Macron, on pratique volontiers la flûte et l’hypnose, l’hypnose du serpent Kaa du Livre de la jungle (« Aie confiance »), pour séduire les « partenaires sociaux » et la flûte d’Hamelin (conte de Grimm) pour attirer toute la troupe dans le fossé. Même Raymond Soubie, qui conseille depuis 30 ans tous les gouvernements de droite (Sarkozy) et de gauche, comme spécialiste du « social », est médusé devant le système Macron : « On ne comprend rien », dit-il sur LCI le 7 juin, dans une sorte de clin d’œil. Rien à quoi ? Rien pour le moment à ce que seront réellement les rôles respectifs de la branche et de la négociation d’entreprise pour chambouler les normes sociales collectives. Mais cela l’amuse, car il voit bien que tout est fait pour séduire, hypnotiser, et en fin de compte piéger les dits « partenaires ».

Des négociations, vraiment ?

Jean-Claude Mailly (FO) est bluffé : « On peut constater que la concertation,…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *