L’Europe se mobilise le 28 septembre

Le 28 septembre aura lieu la journée internationale pour le droit à l’avortement. Le mot d’ordre de cette année : lancer une mobilisation européenne pour l’inscription de ce droit ainsi que du droit des femmes à disposer librement de leurs corps dans la législation européenne.

Alors que l’Union européenne se fait le chantre de la défense des droits de l’« homme », le droit à l’avortement n’est toujours pas garanti, parfois au mépris de la vie des femmes. Il est fortement limité en Pologne, à Chypre, en Andorre et en Irlande (les femmes y ont accès seulement en cas de danger pour la mère, parfois en cas de viol ou de malformation du fœtus), et il est totalement interdit à Malte. Sa non-inscription au droit européen a même été un préalable posé par la Pologne lors de son intégration à l’UE en 2004 et par l’Irlande lors de la négociation du traité de Lisbonne.

Avec le développement des partis réactionnaires dans les diverses…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *