» Les tours jumelles du World Trade Center (4/10) – La fragilisation

Plan de la série “Les Tours Jumelles du World Trade Center” :

(le WTC 7 viendra plus tard)

1/ La protection incendie du WTC

Les structures en acier sont particulièrement sensibles aux incendies, perdant rapidement leur résistance sous de hautes températures.

Le WTC comportait donc deux sortes de protection anti-incendie : une active et une passive.

L’active se composait de buses automatiques anti-incendies (sprinkles). Les tuyaux d’arrivée d’eau ayant été sectionnés dès le crash, ils ne furent d’aucune utilité – je ne développe donc pas.

La passive se composait d’isolant thermique, sous deux formes :

  1. les colonnes du cœur étaient pour la plupart protégées par de simples panneaux de plâtre :
    world trade center 11 septembre
  2. les colonnes de la façade et les poutres étaient recouvertes de matériaux ignifugés pulvérisés (sprayed fire-resistant material – SFRM) :
    world trade center 11 septembre

Soulignons que les tours ayant été commencées à la fin des années 1960,…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *