Les magouilles du FN pour les nuls

Le 23 avril 2017, le visage de Marine Le Pen apparaît sur tous les écrans de télévision. Sans surprise, la candidate d’extrême droite se qualifie pour le second tour de l’élection présidentielle. Une évidence, tant la machine frontiste est désormais rodée.

Pendant de longs mois, Marine Turchi, journaliste à Mediapart, et Mathias Destal, journaliste à Marianne, ont enquêté sur les rouages de ce système. Leur livre, « Marine est au courant de tout… », met à mal la stratégie dite de « dédiabolisation » du parti. Ils révèlent ce que le Front National voulait à tout prix cacher : les petites affaires et les grosses magouilles.

Pour cela, le clan de Marine Le Pen verrouille tout. À quelques mois des élections, David Rachline, son directeur de campagne, fait même circuler un mail au sein du parti demandant aux cadres de ne pas répondre aux deux journalistes. Pour maintenir l’omerta, d’autres sont allés plus loin : mails anonymes, petites…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *