Les autorités turques menacent de placer Can Dündar sur notice rouge d’Interpol

Proposé comme candidat au prix Nobel de la paix puis menacé le lendemain d’être placé par les autorités turques sur notice rouge d’Interpol. L’écart ne pouvait être plus abyssal. Après avoir été accusé de “divulgation de secrets d’Etat à des fins d’espionnage” et d’“assistance à une organisation terroriste”, Can Dündar est poursuivi cette fois-ci pour propagande du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Cela fait suite à un discours qu’il a donné à Diyarbakır, le 24 avril 2016 où il dénonçait les pressions à l’encontre des journalistes critiques. Il y accusait également les journalistes pro-gouvernementaux de se rendre complices de crimes de guerre par leur soutien aux opérations militaires menées par les autorités dans les provinces kurdes.

Dans l’incapacité de pouvoir l’interroger directement dans le cadre de cette enquête, le parquet de Diyarbakır a soumis une demande au ministère turc de la Justice afin de placer…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *