Les affaires d’argent de Nicolas Hulot ne semblent pas inquiéter les écologistes

Après la ministre de la Santé et celle du Travail, Le Canard enchaîné s’est attaqué dans son édition du 5 juillet au cas de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. Le palmipède affirme que le nouvel homme fort de la galaxie Macron a « bien failli être sorti » du gouvernement. Deux éléments du CV de l’écologiste posaient problème : sa très lucrative société personnelle, Éole conseil, et les financements privés de sa fondation, faisant peser des soupçons de conflits d’intérêts.

L’existence d’Éole conseil, la société de Nicolas Hulot fondée en 1990, est connue depuis 2010. La biographie de Nicolas Hulot Sain Nicolas, signée Bérangère Bonte, en fait état. Peu après, l’ex-animateur a publié en 2011 les comptes de la société, anticipant sans doute des attaques avant sa candidature à la présidentielle de 2012 (il avait participé aux primaires d’EELV).

L’entreprise permet à l’ex-animateur de collecter…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *