Le Parlement acte la mort de l’Internet libre en Russie

Les législateurs russes ont adopté, en ce dernier jour de session parlementaire avant les vacances estivales, une pluie de propositions de lois. Parmi elles, deux textes dénoncés par RSF, qui marquent un tournant dans la censure de l’Internet russe.

Le premier texte vise à colmater les brèches dans le dispositif de censure d’Internet. Il oblige ainsi les programmes et logiciels permettant de contourner le blocage de sites web (VPN, proxy servers, réseau Tor…) à respecter la liste noire des sites interdits en Russie. A défaut, leurs services seront à leur tour rendus inaccessibles. Les moteurs de recherche, quant à eux, se voient obligés de déréférencer les sites bloqués en Russie. La deuxième loi porte quant à elle sur les services de messagerie instantanée tels que Whatsapp, Telegram, etc. Elle impose une authentification des utilisateurs sur la base de leur numéro de téléphone, et permet aux autorités de bloquer certains abonnés ou messages….

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *