Le Medef ne se limite pas aux violences sociales… il poursuit au tribunal

Loïc, membre de la Compagnie Jolie Môme, sera jugé le 11 SEPTEMBRE 2017 au Tribunal Correctionnel de Paris.
Poursuivi suite à l’occupation du MEDEF, il est accusé de « violences en réunion » » par un cadre du MEDEF

RASSEMBLEMENT LE 11 SEPTEMBRE à 8H
devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. (Métro Cité)

CONTEXTE :

Avril 2017 : Syndicats de salariés et d’employeurs du spectacle sont parvenus à un accord sur l’assurance chômage pour les intermittents, artistes et techniciens. Seuls la confédération CFDT et le MEDEF refusent de ratifier son entrée en vigueur.

Une centaine d’intermittents et militants de Nuit Debout s’invitent au MEDEF, propositions en main, pour réclamer un régime d’indemnisation mieux adapté à leurs métiers et surtout plus juste pour tous.

JPEG - 186.7 ko

ACCUSATION :

Les manifestants sont aussi déterminés que calmes. Mais le directeur de la sécurité du MEDEF « pète les plombs », il injurie les manifestants puis frappe Loïc…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *