Le dernier média indépendant d’Azerbaïdjan rattrapé par la répression

Au total, l’administration fiscale réclame plus de 37 000 manats (environ 18 000 euros) à l’agence de presse Turan, qu’elle accuse d’avoir minimisé ses profits depuis 2014. Une enquête pénale pour redressement fiscal a été ouverte le 7 août. Un inspecteur des impôts s’est rendu dès le lendemain au bureau de l’agence pour y entamer un audit.

Turan, qui rejette ces accusations, a porté l’affaire devant le tribunal administratif et économique de Bakou. L’agence souligne les multiples irrégularités qui entachent l’enquête. En particulier, l’administration fiscale passe sous silence les conclusions d’un contrôle mené récemment sur la base d’accusations similaires, et qui avait conclu à l’absence d’irrégularités.

Cela n’était plus qu’une question de temps avant que les autorités azerbaïdjanaises ne s’attaquent au dernier média indépendant encore en activité dans le pays, souligne Johann Bihr, responsable du bureau Europe…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *