L’anarchiste Jelezniakov disperse l’Assemblée constituante

C’est un épisode historique relativement connu : la dispersion de l’Assemblée constituante russe, le 5 janvier 1918, s’est faite sous la contrainte du matelot de Cronstadt Anatoli Jelezniakov… avec évidemment l’aval du pouvoir bolchevik.

L’anarchiste Jelezniakov disperse l’Assemblée constituante from Alternative libertaire on Vimeo.

Dans la nuit du 5 au 6 janvier 1918, après seulement douze heures de session, le pouvoir bolchevik, approuvé par ses alliés anarchistes et SR de gauche, fait disperser l’Assemblée constituante. Celle-ci vient d’annuler plusieurs décisions du IIe congrès des soviets, tenu en octobre 1917.

Assemblées concurrentes, la Constituante et le congrès des soviets sont élues sur des bases très différentes : la Constituante l’est au suffrage universel, dans toutes les classes sociales ; le congrès des soviets ne comporte que des députés élus dans les usines et les régiments.

Pour les anarchistes, la légitimité politique revient…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *