La séance du dimanche : الرسالة, Al Rissalah – Le Message –


6
Août

 

 

Moustapha Akkad a réalisé, en 1976, cette fresque sur la naissance de l’islam, qu’il envisageait comme un « pont » avec l’Occident. Né en Syrie puis expatrié aux Etats-Unis, le cinéaste en a tourné deux versions, l’une en arabe, l’autre en anglais, avec des comédiens différents. La recherche de financements et les conditions de tournage furent épiques, entre Maroc et Libye, sur fond de tensions géopolitiques entre pays arabes. S’il a reçu à l’époque l’approbation de certains théologiens — notamment ceux de l’université al-Azhar du Caire —, le film ne fait toujours pas l’unanimité au sein de la « communauté » musulmane.

Synopsis : Au VIIe siècle de notre ère. La Mecque est aux mains d’une oligarchie mercantile, qui tire sa puissance du culte voué aux idoles réunies à l’intérieur de la Ka’aba. C’est là que s’élève la voix de Mahomet, prônant la croyance en un seul dieu, Allah. La…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *