La peur doit changer de camp !

Lors de la manifestation parisienne contre le loi travail du 12 septembre dernier, des membres du service d’ordre de la CGT, ont violemment tabassé des militantes féministes.

Ces militantes dénonçaient des propos sexistes tenus par une partie de ce SO, et ce n’est pas la première fois que ce type de problème est soulevé. L’une des militantes a fini aux urgences, et les autres souffrent de multiples contusions et hématomes.

Il nous faut encore aujourd’hui rappeler que rien ne justifie les violences envers des femmes. Il est par ailleurs inacceptable que des arguments sur de soi-disantes divergences politiques soient utilisés pour expliquer de tels actes. Certaines d’entre elles sont des militantes syndicalistes et politiques actives, présentes dans toutes les luttes auprès des travailleur-se-s, des migrant-e-s, des précaires… Penser que, sous prétexte que ce sont des femmes plutôt jeunes, elles ne sont pas légitimes pour être reconnues comme telles est…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *