La noix d'honneur…

…va être ingurgitée par l’ex-ministre socialiste Fioraso, furieuse contre le candidat socialiste : « Je ne me reconnais pas dans Benoît Hamon, ni dans ses propositions irréalistes. (…) Quant à ce qu’il avance sur l’énergie, c’est du grand n’importe quoi ! Comme son abandon du Lyon-Turin, tout ça pour faire plaisir à quelques militants écolos du Val d’Aoste » (Le Daubé, 18/03/2017). Non seulement le projet de ligne à grande vitesse entre la France et l’Italie – au coût exorbitant (26 milliards d’euros) et aux ravages considérables – est un des plus beaux symboles du « grand n’importe quoi », mais en plus, il n’a rien à voir avec le Val d’Aoste. Son tracé passe par contre par le Val de Suse, ce qui suscite l’opposition – non pas de « quelques militants écolos » – mais de la vallée toute entière (il y a déjà eu des manifestations de 80 000 personnes). Une idée de destination pour la retraite proche de cette future macroniste ?

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *