La mort du corail, les documentaires écolos, et le narcissisme subventionné (par Nicolas Casaux) – Le Partage

Le tout dernier docu­men­taire à faire le buzz dans le milieu écolo grand public s’in­ti­tule Chasing Coral (ce qui pour­rait être traduit par : À la Recherche du Corail). Dispo­nible en ligne sur le site de Netflix depuis le 14 juillet 2017, ce film docu­men­taire primé au festi­val très tendance de Sundance a été tourné sur plus de trois ans, et à l’aide de plus de 500 heures de vidéo (dont des heures et des heures de vidéo montrant comment leurs vidéos ont été enre­gis­trées, comme nous allons le voir).

Subven­tionné par l’argent du philan­thro­ca­pi­ta­lisme, à l’ins­tar de tous les docu­men­taires écolos grand public (comme Before the flood de DiCa­prio, Demain le film de Méla­nie Laurent et Cyril Dion, etc.), on retrouve, parmi ses finan­ceurs, et pour n’en citer que quelques-uns, le « philan­thrope envi­ron­ne­men­ta­liste » David Corn­field (qui a fait…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *