La contestation du Linky innove

La métropole grenobloise toujours première sur l’innovation ! On a vu comment (Le Postillon n°35) quantité de responsables locaux militent pour le nouveau compteur «  intelligent », symptomatique du foutage de gueule de la «  transition énergétique », où des gadgets énergivores sont censés nous aider à consommer moins. Des militants anti-Linky ont réalisé une première nationale : enlever un compteur Linky existant, qui avait été posé contre l’avis de l’habitant, et rebrancher un ancien compteur. Le 3 février, ils sont même allés offrir ce compteur démonté à notre Tartuffe préféré, Christophe Ferrari. Le président de la Métropole avait en effet affirmé que «  les habitants peuvent refuser le Linky » avant de faire voter un vœu pro-linky à la Métro. Pour voir le « roman-photo » racontant cette action, rendez-vous sur le site des opposants locaux à Linky : http://grenoble-anti-linky.eklablog.com/

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *