La Bulgarie au front de l’Europe meurtrière

Après la Grèce, Sarah et Sophie explorent la Bulgarie. Une véritable muraille financée par l’Union Européenne matérialise la frontière avec la Turquie, et les migrants doivent redoubler de discrétion pour traverser le pays. Il s’agit pour eux d’éviter à la fois les autorités bulgares pour ne pas se retrouver piégé dans le pays, et les milices fascistes particulièrement violente et hostiles au migrants.

C’est quand nous étions en Serbie, en novembre dernier, que nous avons décidé de modifier notre route pour passer par la Bulgarie : cette idée nous est venue suite aux réactions violentes que la simple prononciation de ce mot évoquait chez tous les migrants que nous avons rencontrés. A la White House à Belgrade, les jeunes Afghans et Pakistanais nous parlaient de leur passage par la Bulgarie avec ces quelques mots : « Bulgaria, no good… no good ! Walk, mountain, police, beat… Serbia more good Bulgaria » et une expression sur le visage…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *