Imagine (par Derrick Jensen) – Le Partage

Traduction d'un article initialement publié (en anglais) sur le site d'Orion en octobre 2011.

Le manque d’imagination est une des (nombreuses) manières, pour cette culture, de détruire la planète. J’ai beaucoup pensé à cela après la catastrophe nucléaire de Fukushima, et après avoir lu trois réactions typiques, dont chacune faisait montre de moins d’imagination que la précédente.

La première était celle de George Monbiot, un activiste pour le climat, qui, dix jours, à peine, après le tremblement de terre et le tsunami, écrivit dans le Guardian : « En conséquence du désastre de Fukushima, je ne suis plus neutre vis-à-vis du nucléaire. Je soutiens désormais cette technologie ». D’après lui, cette catastrophe — des émissions massives de radiations hautement toxiques — n’était pas liée à la production et au stockage routiniers de matériaux hautement radioactifs, mais découlait d’une catastrophe naturelle combinée à « un legs…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *