greek crisis: Été grec

Mois d’août dit celui des vacances. Athènes se vide. Sur les plages… forcément nautiques c’est souvent la cohue. Parfois, seuls ceux qui optent pour les montagnes ont le privilège du… parasol solitaire… victorieusement planté autour des lacs en altitude. Été grec largement victorieux, et voilà que l’omniprésent supposé sérieux, voire le tragique de notre époque se décomposent enfin dans la mesure du possible ensoleillé. Il était grand temps.

Préparation et attente de la messe. Sous l’Acropole, Athènes, août 2017

“Ne prenez plus nos nouvelles au sérieux, oubliez-nous même, si vous le pouvez. Profitez bien des plages. En août, le pays se trouve ailleurs; les problèmes et les douleurs… c’est pour septembre, non ?”, martèle-t-on depuis les studios des radios (radio Alpha, Athènes, août 2017).

Partout en Grèce tout comme sous l’Acropole en cette période, on assiste aussi aux messes qui précédent la grande fête religieuse et…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *