France-Tunisie, ces similitudes qui nous divisent

« Vous habitez Tunis ! Et vous rentrez ? Ça va mieux là-bas ? Il n’y a plus la guerre ? Moins de kalachnikovs dans les rues j’espère ! », me rétorque un jeune Français dont je viens de faire la connaissance quand il apprend qu’habitant à Tunis, je suis à Paris pour un court séjour. Pour un Tunisien, ces propos sont choquants : bien évidemment, il n’y a pas de kalachnikovs dans les rues de Tunis. Et il n’y a pas eu de guerre non plus, du moins depuis 1945. C’est surtout choquant de la part de mon interlocuteur, un cadre d’entreprise trentenaire qui sort d’un concert de musique caribéenne aux sonorités électroniques dignes de la scène anglaise. Forcément, c’est quelqu’un d’ouvert. Mais les apparences peuvent être trompeuses, ouverture et méconnaissance ne sont pas forcément contradictoires, même si, soumis aux médias dominants et à leurs invités politiques, il est difficile de se forger une idée réaliste… de la réalité.

Des…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *