[EXCLUSIF] Pocheco: lettre verte non recommandée

 

Pocheco fabrique des enveloppes. Chaque année, deux milliards de plis en tous genres sortent des lignes de production de cette usine de Forest-sur-Marque, à deux pas de Lille. Fondée en 1928, elle devient en 1976 la propriété du patron de presse Daniel Druon1. En 1997, Emmanuel (le fiston) est nommé directeur général après avoir fait ses armes chez L’Oréal. Dix ans plus tard, il rachète toutes les parts familiales et devient le seul actionnaire de l’entreprise. En 20 ans, E. Druon est parvenu à relancer la boîte dans un secteur en forte perte de vitesse : l’entreprise a pris le train de la belle histoire de la transition écologique. Concrètement, Pocheco s’illustre par des engagements environnementaux : toitures végétalisées couvertes de panneaux photovoltaïques, récupération de la chaleur liée à l’activité de l’entreprise, bambouseraie nettoyant l’eau souillée par l’encre des enveloppes, parc de voitures électriques à disposition des…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *