Emmanuel Macron en chef militaire au Mali : le symbole d’une Françafrique toujours en marche

Le nouveau Président de la République, qui cherche à aligner les images symboliques depuis son élection [1], se rend aujourd’hui au Mali pour illustrer son soutien aux forces militaires françaises déployées au Sahel et affirmer ainsi au nom de la “lutte contre le terrorisme” une totale continuité avec François Hollande. Le “bilan africain” de ce dernier étant en grande partie celui de Jean-Yves Le Drian, passé de la Défense aux Affaires étrangères à la faveur du “renouvellement” à la tête de l’État, Emmanuel Macron met ainsi en oeuvre un des piliers de “sa” politique africaine, la prolongation de l’ingérence militaire. Celle-ci n’est toujours pas questionnée, alors même que la situation actuelle au nord du Mali, mais aussi en Libye, en Côte d’Ivoire et en Centrafrique, fragilise chaque jour la vitrine d’un interventionnisme étranger victorieux fournie par Le Drian au nouveau locataire de l’Elysée.

Le refrain de la fin de la Francafrique,…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *