Égypte. Que sont les Frères musulmans devenus ?

Le 21 juin 2013, les partisans du président égyptien Mohamed Morsi, membre de l’organisation des Frères musulmans, installent de grands sit-in sur les places Al-Nahda et Rabaa Al-Adawiyya au Caire. Ils anticipent la vague de rassemblements prévue quelques jours plus tard, et préparée depuis des mois par un ensemble hétéroclite d’acteurs politiques pour réclamer la démission de Morsi, élu un an plus tôt. Le 30 juin, des millions de personnes descendent sur les places des centres-villes à travers le pays. L’armée pose alors un ultimatum à Morsi, exigeant sa démission. Le 3 juillet, les officiers le destituent. Arrêté, il est mis au secret pendant plusieurs semaines. C’est le général Abdel Fattah Al-Sissi, alors ministre de la défense, qui prend de facto la tête du pays.

Les partisans de Morsi maintiennent leurs sit-in, jusqu’à ce que, le 14 août, la police et l’armée égyptiennes les dispersent en tirant à balles réelles. En quatre jours,…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *