Écrire la première fois – regards.fr

Extrait du numéro d’été 2016 de Regards

* * *

C’est dans les bureaux de Gallimard, transformés en salons élégants, que l’on a rendez-vous avec Annie Ernaux. En retard. Un incident sur la ligne 4, croyait- on. Mais non, elle le con rme : il s’agit bien d’une grève des transports, même larvée. Ce dont, bien entendu, elle se réjouit. Celle qui soutînt avec Pierre Bourdieu les grèves de 95 n’a rien perdu de son sens de la révolte.

Elle est un peu lassée toutefois, aujourd’hui : non du monde tel qu’il va, mais voilà déjà quelques semaines qu’elle se soumet aux lois de la promotion. Mémoire de fille connaît un succès retentissant, tout le monde veut la rencontrer. Elle craint surtout de le diluer, de se répéter dans ces entretiens. De dévoiler ce livre qui, « comme aucun autre auparavant », semble compter à ses yeux. Cela tombe bien, puisqu’au fond l’on avait surtout envie de l’interroger sur la fabrique de ce livre, sa forme tout à…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *