Diane Rwigara, une voix critique exclue de la présidentielle rwandaise, par Sabine Cessou (Les blogs du Diplo, 17 juillet 2017)

JPEG - 297.1 ko

Bienvenue au Rwanda

La nouvelle est tombée le 7 juillet, sur le compte Twitter de la Commission électorale nationale (NEC) du Rwanda : « Sur les 600 signatures requises [pour se présenter à la présidentielle], Diane Nshimyimana Rwigara a soumis seulement 572 signatures valides ».

Il n’a donc manqué à la candidate de 35 ans, qui s’est présentée en indépendante, que 28 signatures pour battre campagne à partir du 14 juillet et se soumettre à la présidentielle du 4 août aux suffrages des Rwandais. Comme deux autres candidats, elle se retrouve donc exclue de l’élection, mais pas du jeu politique.

JPEG - 54.2 ko

Diane Rwigara à Kigali en juin 2017

DR

De façon inhabituelle au Rwanda, la jeune femme exprime depuis le mois de mai, à visage découvert, son ras-le-bol face aux méthodes coercitives du pouvoir et son désir de « dialoguer, de débattre et de mener sa vie comme on l’entend, sans que l’État n’en contrôle tous les aspects ».

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *