Des cancérogènes dans votre courrier : à La Poste, la face cachée du recyclage des cartouches d’imprimante

Des milliers de cartouches d’imprimante usagées passent, chaque semaine, par les centres de tri de La Poste pour être réexpédiées à des fins de recyclage. D’apparence anodine, ces rechargent recèlent des quantités non négligeables d’agents cancérogènes tels que le chrome, le mercure ou des nanoparticules. Ces poussières potentiellement toxiques peuvent se répandre lorsque les colis sont mal fermés ou éventrés, affectant les salariés. Ceux-ci ont lancé l’alerte et demandé plusieurs expertises qui ont confirmé leurs craintes. La direction de La Poste, qui estime qu’il « n’y a pas de risque avéré », tarde à prendre des mesures pour protéger ses employés et les autres colis.

Pour recycler les cartouches d’imprimante vides, il suffit généralement de les ré-expédiées par simple colis au fabricant. Celui-ci se charge ensuite de les acheminer vers un centre de recyclage ou une déchetterie. Sur le chemin de l’imprimante à son recyclage, les…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *