Des caméras (temporaires) pour surveiller les cortèges

Lors de la manifestation du 8 mai 2017 (3e tour social), la Préfecture de Police avait installé des caméras temporaires chez les habitant.e.s (disposé.e.s à coopérer) situé.e.s le long du parcours de la manifestation. L’idée derrière tout ça : procéder à un fichage et à une surveillance accrue du cortège, en plus de celle fournie habituellement par les caméras déjà installées, les caméras des flics, et les caméras/photos à profusion…

Il semble qu’une caméra (son caractère temporaire doit encore être vérifié) ait été utilisée le 14 juillet 2017 pendant la manifestation du Front Social. En particulier, en fin de manifestation, la police a d’abord bloqué le cortège puis a laissé la dissolution avoir lieu comme prévue. Pendant ce temps, une caméra rotative a pris de belles images… La caméra semblait ciblée (elle a tourné de nombreuses fois, laissant penser à une surveillance en direct) sur les petits groupes masqué.e.s et cagoulé.e.s,…

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *