Des banderoles en solidarité avec les prisonnier.e.s du G20

Sur la première, rue d’Avron, on peut lire « De Hambourg à Paris, solidarité avec les inculpé.e.s du G20, liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s » et sur la seconde, sur un pont au-dessus de l’autoroute A3 « Liberté pour les prisonnier.e.s du G20 ».

Un clin d’oeil particulier à l’un d’entre eux qui ce mardi 1er août voyait sa demande de mise en liberté (DML) examinée. Rappelons que jusqu’à maintenant toutes les DML des étranger-e-s à l’Allemagne ont été refusées.

Parce que se battre contre le G20, c’est refuser ce monde d’oppression, d’exploitation et de domination, dont la prison est un rouage essentiel, nous adressons notre solidarité aux prisonnier-e-s du G20 qui à leur tour partagent la condition de toutes les personnes enfermées parce que le pouvoir veut leur faire payer le prix de leur insoumission.

Liberté pour les prisonnier.e.s du G20 !

Liberté pour tou.te.s !

Lire la suite

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *